Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Permettre la faisabilité du concept INVINEO

Entreprise : Invineo – Designer : NAOS .ID+ – Date de la collaboration : 2020

INVINEO a pensé un dispositif qui permet de servir du vin au verre, sans qu’il ne se détériore si la bouteille n’est pas entièrement consommée, une réponse à un récent changement des comportements. Le bureau de design NAOS .ID+ a collaboré au projet, du concept à sa réalisation éprouvée.

INVINEO avait l’idée, l’ambition, la connaissance du marché, de la concurrence, des prospects et de leurs attentes. Tenant compte de ces éléments, NAOS .ID+ a contribué à la faisabilité de l’expérience finale souhaitée par INVINEO. Le designer a été le premier à être associé au briefing à la reformulation du concept en « objet », tout en contribuant à la réflexion sur les techniques, les matériaux et les pistes de développement visant à rendre le projet possible dans ses fonctionnalités ambitieuses. Il fallait tout inventer et certains éléments, inédits et innovants, ont été conçus grâce à la collaboration entre les porteurs du projet, les designers, les ingénieurs, ainsi que des spécialistes juridiques et de brevet.

Le designer est passé par plusieurs étapes pour concrétiser progressivement le projet : succession de croquis, schémas d’usage, conception 3D, maquettes physiques, production de pièces 3D Printing. Ces aspects techniques devaient donner forme à l’expérience attendue : servir le vin à une température idéale, par le haut, comme on le verse dans un verre avec une bouteille, tout en améliorant la durée de conservation avant et après ouverture. Et parce que l’expérience visée se voulait incomparable, en se démarquant par la qualité, il fallait aussi inventer tout un univers ad hoc. Cela passait notamment par la nécessité de créer un flacon spécifiquement pour le dispositif, avec une capacité de 2 litres, suffisante pour pouvoir durer dans sa consommation sans créer pour autant trop d’encombrement.

Ce flacon a reçu un nom, l’onéor, afin de se positionner entre Magnum (1,5 litre) et Jéroboam (3 litres). Il fait partie intégrante d’un certain esprit, de l’univers du produit, que le travail du designer a aussi permis d’enrichir. La forme globale des machines, droite et sobre, a été pensée pour permettre d’en placer plusieurs côtes à côtes et de servir autant de vins différents en conservant visuellement des lignes harmonieuses, tout en laissant visible l’étiquette du vin, un atout appréciable pour les professionnels (restaurants, cafés, traiteurs entre autres).
Le produit final est un peu comme une « cave individuelle » dont on pourrait servir un verre à la bonne température quand on en a envie. Et pas uniquement du vin, aussi de l’eau, des jus… Le travail du designer a contribué à rendre le concept possible en soutenant la résolution des questions techniques, en préservant et en respectant l’esprit du projet et par la création d’un univers propre à la vision initiale, le “enjoy by glass©”.

Cette vidéo a été réalisée dans le cadre du projet DISC (Design Innovation Support & Collaboration).

Cet article a été rédigé dans le cadre du projet DISC, avec le soutien du Fonds Social européen.

Articles liés

Mobitec : l’alliance réussie entre qualité et quantité

FIB Belgium : Visibilité. Lisibilité. Sécurité.

Ionnyk x Futurewave : De l’amour de l’art à la maîtrise du support