Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Art et design dans les lieux de soin

Qu’est-ce que l’art et le design font aux lieux de soin et qu’est-ce que les lieux de soin font à l’art et au design ? C’est en somme à ces deux questions que souhaite répondre cet ouvrage en mêlant réflexions, témoignages et cas d’école.

Il vient de paraître aux Presses Universitaires de Lyon, sous la direction de Carine Delanoë-Vieux, PhD, et fait écho à son travail de thèse de doctorat. Art et design dans les lieux de soin – pour une poétique de l’hospitalité rassemble une vingtaine de textes qui ont trouvé leur origine au cœur de la crise sanitaire du Covid-19.

Synopsis :

Comment faire danser les pensionnaires d’un EHPAD ? Comment penser l’espace d’une maternité ? Pourquoi accueillir un artiste dans un centre de lutte anticancer ? Qu’apporte un projet théâtral aux usagers d’un hôpital psychiatrique ? Quels objets peuvent protéger le staff infirmier sans inquiéter de jeunes autistes en crise ?

Autant de questions que se posent les artistes et les designers, mais aussi les instances dirigeantes et les soignants quand il s’agit d’aménager des lieux, d’inventer des objets ou de mettre en œuvre des actions artistiques à même de faciliter l’accueil et le soin des personnes vulnérables. Si l’art est entré à l’hôpital à la fin des années 1990 grâce à des politiques d’action culturelle, le rôle qui lui est reconnu aujourd’hui est bien différent. Il n’est plus seulement question d’apporter du beau dans un espace supposé l’être assez peu, mais de réfléchir à la place de chacun dans cet espace, malades, soignants et accompagnants, pour améliorer la relation de soin.

Que ce soit à travers des exemples concrets ou des réflexions plus théoriques, les auteurs de cet ouvrage plaident pour la reconnaissance du droit de tout être humain accueilli pour sa maladie ou son handicap à exister en tant que sujet à part entière. Cela signifie accéder à ses potentiels de sensibilité et de créativité, être partie prenante des espaces et des services pensés pour lui, et surtout faire l’expérience du soin comme relation d’hospitalité.

Nous vous avions déjà parlé de Carine Delanoë-Vieux, qui a créé le Lab-ah au CGU Paris avec Marie Coirié. Elles ont participé en avril dernier à la journée d’étude organisée dans le cadre de l’événement Design en Santé, dont vous pouvez trouver un retour écrit et vidéo sur le site de la Cité du Design.

Article rédigé avec le soutien de Wallonie Entreprendre.

 

Articles liés

Élaborer les politiques de demain

Other Ways of Living

Préservation de la valeur