Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

HIER lance Rayon Belge

Lancée en septembre 2023, la marque Rayon Belge se spécialise dans l’aménagement d’intérieur pour le commerce de détail et les espaces culturels. La réflexion sur la conception d’étagères ainsi que les services autour de celles-ci permettent à l’entreprise de se démarquer. Wallonie Design a rencontré Thomas Billas pour en savoir plus sur le projet.


Derrière la marque Rayon Belge, se cache l’équipe de HIER, un studio fondé par l’architecte Thea Hallak et le designer industriel Thomas Billas, qui répond à nos questions aujourd’hui.

HIER réalise l’aménagement d’espaces commerciaux (conception et fabrication) pour des secteurs comme la vente ou encore l’HoReCa et propose également la création d’espaces temporaires. Créer la marque Rayon Belge était l’occasion pour HIER de développer sa propre gamme de mobilier, à laquelle s’ajoute une série de services.

L’équipe de Rayon Belge / HIER (six personnes) collabore avec des commerçant·es belges, en essayant de comprendre leurs défis et d’apporter des solutions sur mesure.

Quels sont les constats à l’origine de la création de Rayon Belge ?

« Dans la plupart de nos projets professionnels, nous fournissons des étalages et souvent, nous ne trouvons pas les éléments qui nous conviennent complètement. Armé·es de notre expérience de projets sur mesure, nous avons eu l’idée de créer nos propres meubles standards et modulables. Nous avons sorti notre premier produit, s.alu (pour « système aluminium ») il y a quelques mois. Destiné à des professionnel·les, il répond à un besoin spécifique : l’étalage dans les magasins. Il est construit dans une logique de standardisation et avec des matériaux produits localement – à l’exception des rivets… mais bon, tous les rivets vendus dans le monde viennent d’Asie ! »

Quelle place pour la standardisation dans ce projet ?

« Dans notre méthode de travail, nous avons des principes prérequis afin de concevoir des produits modulables, adaptables, réparables, démontables, transportables… La standardisation s’intègre donc complètement là-dedans. Pour Rayon Belge, d’une part, nous nous adaptons aux outils de nos client·es : par exemple, pour les magasins de fruits et légumes, il existe des éléments de palettes, de cageots, etc. qui ont des tailles standardisées (bacs Euro). Celles-ci nous ont permis d’adapter notre système d’étagères et faciliter l’insertion de ces éléments dedans. D’autre part, nous avons standardisé notre propre système : on a fortement réduit le nombre de pièces nécessaires et on met en commun certaines pièces pour différents produits. »

Pourquoi avoir choisi une formule de location plutôt que la vente ?

« La location est vraiment notre point de différenciation. Nous avons remarqué au fil des années que les commerçant·es achetaient des étagères avec des pièces détachées en plus, stockaient les éléments inutilisés dans une pièce et, en changeant régulièrement leurs étalages, causaient casse ou détérioration.. Pour solutionner cette charge, nous leur proposons de louer des étagères et nous incluons dans le prix une série de services : le montage, la maintenance, la réparation, les changements de configuration, etc. Ainsi, nos client·es n’ont plus de stock, ni de déchets. Autre constat : la location est dans l’esprit de beaucoup un mauvais calcul. Or, on a fait l’exercice de comparer les frais d’achat et ceux de location : au final, le coût peut presqu’être divisé par deux ! Nous faisons donc gagner du temps et de l’argent à nos client·es avec ce système de location d’étagères modulables. »

« Lorsque nous élaborions le projet, nous nous rendions bien compte qu’il était assez expérimental, notamment pour cet aspect locatif. Il était clair pour qu’il ne serait pas possible de démarrer Rayon Belge sans un coup de main financier. Nous avons déposé un dossier de candidature dans la catégorie « Nouveaux Modèles » de l’appel Be Circular. Le projet a été lauréat et est soutenu par Shifting Economy. Cela nous a permis de lancer concrètement Rayon Belge. »

Qui peut louer chez Rayon Belge ?

« Nous adoptons des pratiques durables dans notre chaîne de valeur : choix des matériaux, méthodes de production, gestion responsable des ressources… La proximité géographique de nos client·es a son importance : lorsque nous nous rendons dans un magasin pour changer la configuration des étagères, c’est en vélo. Il est évident qu’on ne peut pas faire des centaines de kilomètres… Pour le moment, nous sommes à Bruxelles et nous souhaitons rôder notre modèle de fonctionnement dans ce territoire délimité. Nous ne sommes évidemment pas contraires à recevoir des demandes hors capitale, bien entendu ! Nous avons quoi qu’il arrive quelques idées pour nous étendre sur le plan géographique… Mais chaque chose en son temps. Nous allons sortir 5 ou 6 produits dans les prochaines années ; ils seront à destination des bibliothèques, des foires / salons, des ateliers… C’est un travail de longue haleine et nous aimons prendre le temps de faire bien les choses. »

HIER participera avec sa nouvelle marque RAYON BELGE à la Shifting Economy Brussels Week, et plus spécifiquement le mardi 21 novembre 2023 à 16h.


Photos : © Eline Willaert pour Rayon Belge

Vidéo : © Joe Khoury pour Rayon Belge

rayonbelge.com

Rayon Belge sur Instagram

Rayon Belge sur LinkedIn

hier-dp.com


Article rédigé par Cécilia Rigaux.

Wallonie Design effectue une veille active et vous propose régulièrement des ressources inspirantes sur la thématique du design au service de la transition circulaire, avec le soutien du Plan de Relance de la Wallonie et Circular Wallonia.

Articles liés

Prix DesignEuropa

Prospective entrepreneuriale avec L’Entreprise qui Vient

La commande de design