image_pdf

Entrevue

En 2009, DesignWithGenius était un collectif de 4 jeunes diplômés issus de l’Institut d’Architecture Saint-Luc Liège. Depuis janvier 2016, Jean-François et Sébastien, deux membres du collectif, ont souhaité aller un pas plus loin et ont monté leur société portant le même nom.

 

Un binôme complémentaire

DWG est, depuis 2016, un atelier de conception et fabrication. Ils proposent un suivi de A à Z du dessin en passant par la production et la pose. Leurs projets sont le plus souvent uniques et sur mesure : scénographies d’expositions, aménagements de boutiques ou de bureaux, réalisation de mobiliers d’intérieur pour des particuliers. Leur matériau de prédilection est le bois mais leur curiosité les pousse à expérimenter et tester d’autres matériaux.

Jean-François est souvent aux premiers contacts avec le client et travaille sur les réponses aux appels d’offre. Ensemble, ils affinent le projet suivant les réalités du contexte. Ensuite, Sébastien, également formé en ébénisterie, assure les détails plus techniques et l’organisation de l’atelier.

Leurs relations clients sont empreintes d’humour et de bienveillance. Dans leur philosophie, rêver son projet est essentiel. C’est pourquoi, ils éveillent leurs clients (qui ont parfois à l’esprit une idée bien précise) à différentes manières de voir la concrétisation de leur projet.

 

Des projets en cours ?

Ils en ont plusieurs ! Notamment, l’aménagement du magasin Wattitude Kids, rue Souverain Pont à Liège pour lequel l’univers de l’enfance a été développé. Le résultat sera à voir en juillet 2018.

Aussi, l’exposition « Fragilitas » qui aura lieu dans le cadre de Reciprocity design liège. Un projet de scénographie qu’ils considèrent « hyper stimulant » à plusieurs égards. D’une part, cette exposition requestionne l’objet dans les soins de santé. « Des objets pensés pour les gens en difficultés et non pas pour la personne qui dispense les soins. Ces valeurs humaine et altruiste c’est aussi comme cela que nous aimons penser nos projets, pour ceux qui vont les utiliser ». D’autre part, c’est un projet d’envergure internationale qui prendra place dans le Musée de la Boverie, dont notamment la salle réalisée par l’architecte de renom Rudy Ricciotti. Leur travail est ici de créer un fil conducteur entre les différentes thématiques de l’expo. Leur idéal serait de ne générer aucun déchet à l’issue du démontage.
L’exposition sera accessible du 5 octobre au 25 novembre 2018.

En savoir plus sur leurs projets

Photos : ©Elodie Timmermans 

Article rédigé avec le soutien du Fonds européen de développement régional.