Télécharger l’article en pdfimage_pdf

Entrevue 

Céline Poncelet a fondé Atelier Blink avec Emilie Lecouturier en 2006. Depuis 2015, elle gère seule l’atelier, dont le bureau est situé chez elle à Braine-l’Alleud.

Après avoir réalisé une année préparatoire dans le domaine de l’art en Angleterre, elle s’oriente vers le métier de designer et réalise ses 5 années de formation à La Cambre.

Elle aime concevoir du mobilier mais son travail s’oriente majoritairement sur l’espace. Ses projets sont variés incluant entre autre des aménagements d’espaces commerciaux pour Délitraiteur, des agencements d’appartements pour Ze Agency, des aménagements de bureaux pour la Société Computerland, la conception du mobilier et de l’aménagement intérieur de la cafétéria du Préhistomuseum de Ramioul…

Elle répond aussi à des appels à projet pour des villes ou communes. Des projets qui demandent souvent une participation active des citoyens, comme à Saint Josse où elle vient de réaliser une fresque murale de 40 mètres avec les habitants du quartier (projet en cours de montage). Le rapport à la ville et à l’architecture sont des caractéristiques importantes de son travail.

Que le client soit un privé, une entreprise ou une administration publique, elle procède de la même manière. Avant tout, il lui faut connaître les gens avec lesquels elle va travailler. Elle se rend sur place, analyse la situation avant de remettre ses premiers dessins et ainsi avancer pas à pas avec le client ou le commanditaire.

Créer de nouvelles opportunités pour que les gens se rencontrent et améliorer les interactions entre les usagers sont au cœur de chacun de ses projets.

 

Photos : ©Héloïse Rouard

En savoir plus : Atelier Blink

 

Article rédigé avec le soutien du Fonds européen de développement régional.