Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ROM : Un modèle iconique autour d’un savoir-faire inspiré

C’est à Eupen que, depuis 1961, l’entreprise familiale ROM conçoit et développe un vaste choix de canapés personnalisables, modulables et intuitifs, pour finalement offrir du sur-mesure à ses clients. Une tradition historique de travail participatif qui tire parti de l’ingéniosité et de la créativité d’une équipe de designers in-house.


Depuis plus de 30 ans, Paul Falkenberg apporte son savoir-faire au plus gros producteur belge de divans. C’est au sein même de l’entreprise que le concepteur du Miller – celui-là même qui s’est vu décerné cette année un prestigieux Red Dot Design Award – s’est imprégné des ficelles du métier. Jeune designer industriel sorti de l’ESA Saint-Luc, il a progressivement fait sa place dans l’entreprise en tant que designer en chef et gestionnaire du portfolio produits. L’entreprise a en effet beaucoup évolué. De la mise en production au marketing, la chaîne est devenue plus complexe à gérer : « Mon travail n’est plus seulement manuel. Je suis heureux de pouvoir y maintenir malgré tout une dynamique de création essentielle », souligne celui qui a également suivi l’implémentation des usines de production ROM en Tunisie et en Pologne.

Rompre avec les traditions pour se différencier

Son succès, ROM le doit à sa capacité de rapidement se démarquer, en se tournant vers une offre sur-mesure de qualité, comblant ainsi un vide sur le marché.
Le Miller est une prolongation de cette capacité d’anticipation et se détache de la dynamique du secteur, qui consiste à concevoir un modèle autour d’une mécanique partagée sur le marché et qui contraint les formes, les châssis et les fonctions. « Nous avons fait le choix de rompre avec cette pratique pour reprendre une liberté de conception en développant un mécanisme propre », explique Paul Falkenberg. « L’existant ne nous permettait pas de répondre à l’évolution de la demande identifiée sur le marché. » Avec le Miller, ROM peut proposer un canapé personnalisé, des pieds à la tête, avec une fonction relaxation souple qui ne nuit pas à l’esthétique. « Le Miller concentre une complexité de contraintes dans un produit d’apparence très simple. Sa force est dans ce paradoxe », ajoute le designer.
Petit à petit, l’innovation modifie toute la configuration de la société, de la découpe des tissus à la scénographie des stands lors de représentations, en passant par la CAD du développement et le circuit de production. « Aujourd’hui, la commande arrive, on planifie la production, on découpe les matériaux, on prépare le tissu et on garnit. C’est du just in time : il n’y a plus de stock ! »

« Le design a modifié petit à petit toute la configuration de la société : de la découpe des tissus à la scénographie des stands lors de représentations, en passant par la CAD du développement et le circuit de production. »
— Paul Falkenberg, designer en chef in-house – ROM

Une fierté bien placée

En déployant, avec le Miller, un effort de R&D unique, l’entreprise a apporté une solution innovante sur le marché. Ce modèle affirme en outre une logique de développement désormais appliquée à l’ensemble des modèles et mécanismes : « C’est une décision marquante parce que, développer une telle mécanique exclusive au cœur du design produit, cela représente un coût important en R&D. C’est aussi une histoire de collaborations », souligne Paul Rom, Directeur général.
Concentré de génie mécanique, le canapé couronné est en effet la parfaite illustration d’un travail d’équipe interdisciplinaire, « comme lorsque nous avons lancé le canapé sur mesure voici 20 ans . On a passé des mois à faire des calculs pour trouver un système qui fonctionne. On avait besoin de proposer un produit dont on était fier pour avancer et faire la différence. On a proposé plusieurs pistes avant de confronter une ébauche au terrain avant d’arriver au développement du proto sur site et à l’entrée en scène des menuisiers et garnisseurs. » Le prototype fonctionnel, chez ROM, est toujours un modèle deux personnes. « Nous menons ensuite une démarche « qualité » exigeante au travers de différentes méthodes de testing. Ensuite, nous évaluons ce que cela vaut avec quelques clients privilégiés avant de nous lancer pour de bon. »

« Développer une telle mécanique exclusive au cœur du design produit, cela représente un cout important en R&D. C’est aussi une histoire de collaborations. »
— Paul Rom, directeur général – ROM

Fiche infos

Projet : Création d’un canapé exclusif grâce à une démarche stratégique en matière de développement mécanique

EntrepriseROM SA
Administrateur déléguéPaul Rom
Secteur d’activitésFabrication de meubles
Produits typesMeubles rembourrés sur mesure
Date de création1961
Localité (siège)Eupen(Liège)
Nombre d’emplois900
Chiffre d’affaires65M€
% exportations90 %
Pays d’exportationEurope et États-Unis
Site webwww.rom1961.com
Design mobilierPaul Falkenberg, Jean-Marc Jaquemin et Julien Pieper (in-house)

Cet article fait partie du recueil Think Design, développé par Wallonie Design et Agoria : cliquez ici pour en savoir plus


Photos : © ROM

Article rédigé par Wallonie Design et Company Writers,
avec le soutien du Fonds européen de développement régional.

Articles liés

FIB Belgium : Visibilité. Lisibilité. Sécurité.

Ionnyk x Futurewave : De l’amour de l’art à la maîtrise du support

Domaine de la Croix du Pendu x dbcreation : un grand cru à venir