Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Air de Rien : quand le design transforme la notoriété d’un restaurant

Entreprise : L’Air de Rien – Designer : Synthèse – Date de la collaboration : 2018

Quel est le levier d’action possible pour un chef qui, dans sa cuisine, est déjà au sommet de son art ? Comment, de nos jours, développer son potentiel en gardant son authenticité et la qualité de la cuisine. Stéphane Diffels, patron de restaurant à Fontin, nous raconte comment sa collaboration avec le designer François Bodarwé a sublimé l’expérience client tout en respectant sa cuisine.

Pour sa cuisine, Stéphane Diffels aime le travail bien fait, sans ostentation mais où l’on sent l’attention extrême portée aux moindres détails. Cependant, même s’il savait qu’il faisait de la cuisine de qualité, étant situé dans un petit village au bout du monde, il fallait se faire connaître. »

C’est le studio graphique Synthèse, mené par François Bodarwé, qui a traduit toutes les subtilités de cette expérience des sens. Il commence par la création d’un logo étudié et peaufiné pour arriver à véhiculer tout l’univers authentique de la cuisine de Stéphane. La déclinaison sur les menus, papeterie, textiles, site internet complète la force de la marque, la qualité des valeurs exprimées en cuisine. Chaque support de communication raconte le raffinement d’une cuisine évoquant sa région avec émotion et modernité, la recherche du plaisir, la vérité des goûts, les rythmes de la nature, la générosité d’une carte évolutive…
« Nous avons voulu mettre l’accent sur l’authenticité. Nous avons bénéficié de conditions optimales pour travailler ! », souligne François Bodarwé. « Stéphane ne voulait pas faire les choses à moitié. Il voulait installer un dialogue entre sa cuisine et notre design. Et cela fait partie des raisons pour lesquelles ce projet a bien marché. »

Les retombées sont au-delà de toute espérance, avoue le chef : en un an, le chiffre d’affaires a augmenté de 30%, le bénéfice, malgré l’ampleur des investissements, a été multiplié par quatre.
Et l’air de rien, en quelques mois, Stéphane Diffels et son restaurant ont renforcé leur renommée. Il remporte un 16/20 chez Gault&Millau et une entrée dans le cercle très prisé de Génération W, collectif créé en 2012 par neufs chefs réputés et qui vise à promouvoir le patrimoine culinaire, l’artisanal et l’humain de Wallonie.

Cet article a été rédigé dans le cadre du projet DISC, avec le soutien du Fonds Social européen.

Articles liés

Mobitec : l’alliance réussie entre qualité et quantité

FIB Belgium : Visibilité. Lisibilité. Sécurité.

Ionnyk x Futurewave : De l’amour de l’art à la maîtrise du support