image_pdf

Compte rendu

Plus qu’un coup de projecteur, Vitrine pour un Designer est un soutien fort pour les jeunes créateurs textiles des Hauts de France, de Wallonie et de Flandre. Cette biennale du design textile a été initiée en 2005 par le Rotary club de Tournai 3 Lys, rejoint depuis par les clubs de Tournai Haut-Escaut et de Roubaix. Son objectif : permettre aux designers textile de faire de leur art créatif leur métier.

 

Pour y parvenir, Vitrine pour un designer octroie à ses lauréats des prix financiers, mais le concours met également en place un encadrement de ses finalistes au travers du parrainage. Chaque finaliste est coaché, guidé, conseillé par un duo de parrains : un membre d’un Rotary club et un parrain professionnel du secteur textile. Ainsi, entre leur présélection et leur présentation au jury, les projets se développent et évoluent énormément. Ils se professionnalisent et le résultat est enthousiasmant.

Wallonie Design faisait partie du jury de la biennale 2018, présidé par le designer Alain Gilles. Quatre projets ont particulièrement retenu notre attention.

 

  • Parterre : la démarche de Natacha Poutoux et Sacha Hourcade a convaincu le jury qui leur a décerné la Vitrine d’Or. Leur tapis chauffant répond à une vraie problématique de société, celle de la consommation d’énergie pour chauffer son logement, tout en proposant une ligne de qualité. En outre, il s’inscrit dans une gamme que le duo a à cœur de développer.
© NatachaetSacha

 

  • Building Shapes : le projet d’Annaëlle Renault a quant à lui, convaincu le groupement d’entreprises Synergie et remporté le prix du même nom. La designer a développé un système de dallage qui marie le béton et le textile. Sa singularité n’a d’égale que la créativité d’Annaëlle qui souhaite pousser plus loin la confrontation entre les matières.
© Christophe Bustin

 

  • Pièce montée : le projet de Lore Fasquel s’inscrit lui aussi, résolument dans la recherche et l’exploration. La designer travaille la maille avec intelligence. Elle crée un répertoire de points, teste leur mécanisation, l’association de techniques, de fils, la structuration des pièces, le tout en démontrant une grande sensibilité et une identité certaine.
© Anaïs Gaonach

 

  • Regen : le projet de Wendy Andreu est le reflet de son double parcours, métiers d’art option métal et design, il l’amène à concevoir sans couture, ni coupe, ni assemblage, grâce à un modelage de fil enduit de latex autour d’une contre-forme en acier. Le résultat est abouti, lisible et témoin d’une belle recherche sur les formes et le processus de mise en volume.
© Ronald Smits

 

 

Infos pratiques

Pour voir ou revoir les projets finalistes de Vitrine pour un Designer, rendez-vous dans le cadre de Uptown Design (Bruxelles) en septembre, ou à Maison du Design (Mons) entre le 29 octobre et le 30 novembre prochains ou encore au Salon Maison & Objet (Paris) de janvier 2019.

 

Article rédigé par Cyrielle Doutrewe, Wallonie Design

 

Article rédigé avec le soutien du Fonds européen de développement régional.