Vous êtes ici : Accueil > Blog design

BLOG DESIGN

Retour sur la visite d’entreprise

Ecoplast Technology : appel du pied aux designers

On tend généralement à penser que le plastique ne concerne que les grandes séries. Façonner un moule pour quelques pièces est-ce vraiment un gâchis financier? Ecoplast nous a accueillis, avec une trentaine de designers et d'entrepreneurs pour nous démontrer que leur technologie est justement bien adaptée à ce modèle de production.

La technologie Ecoplast repose sur un process économique et sur l’injection à basse pression

Développé pour l’automobile, utile à toutes les petites et moyennes séries

D’emblée, la décoration nous rappelle que l’entreprise est connue pour sa fabrication de pièces de voitures telles que des éléments de pare-chocs, des coques de rétroviseurs, des becquets, etc. pour Renault, Citroën, Peugeot, Honda ou Dacia. Certaines de ces pièces sont assemblées en première monte sur des modèles classiques, mais la plupart d’entre elles sont destinées à des séries spéciales et des éditions limitées.

  

Les plastiques en finition peinture carrosserie sont l’un des produits phares d’Ecoplast.

Pour répondre à ces demandes des constructeurs et occuper cette niche située entre le prototypage unique et la grande série, Ecoplast a développé une technologie d’injection à basse pression, et une gamme de résines PU adaptées. Avec cela, ils peuvent répondre à des demandes à partir de 50 pièces.

Deux des presses dans lesquelles la résine est injectée à basse pression.

Design, Fraisage, Moules, Injection, Ebavurage et Finition : au cœur de la production

Après une brève présentation de la société, nous sommes invités à l’étage des designers, qui offre une vue d’ensemble sur la zone de production. On nous explique alors les différentes étapes du système Ecoplast, où chaque projet passe d’abord par les mains de ces trois designers. Dès qu’ils ont reçu le brief ou la commande du client, ils travaillent sur sa modélisation 3D et l’adaptent aux particularités de la production.

Les explications du parcours de production sont données avec l’exemple de pièces de voitures.

Plus bas, nous découvrons la fraiseuse numérique 5 axes qui usine les maitre-modèles qui serviront, quelques mètres plus loin, à la création des moules. Dans cet atelier, 2 ouvriers fabriquent manuellement ces moules en époxy. En avançant encore, nous croisons les monumentales machines d’injection, l’atelier de ponçage et d’ébavurage, les cabines de peinture et, finalement, le contrôle qualité.

La fraiseuse numérique 5 axes en pleine action de façonnage d’un maître modèle.

Les moules sont réalisés en époxy avec des coffrages en bois.

Une place pour les projets des designers

Pour Ecoplast et son administrateur délégué Eric Vanhamme il est devenu évident que la diversification est l’avenir de l’entreprise. Depuis quelques années, ils ont commencé à mettre leur outil à disposition d’artistes et de designers. C’est un grand avantage pour ceux-ci, qui étaient jusqu’alors otages des techniques de production classiques et des coûts inaccessibles pour le prototypage et les petites séries.

Monsieur Vanhamme nous présente quelques projets réalisés dans cette optique : une fontaine d’intérieur, une sculpture de taureau, un pot de fleurs ou encore une poubelle de tri intelligente.

La précision des moules et les caractéristiques de la résine permettent la réalisation de pièces complexes.

Une dent porte-cartes de visite, un boitier d’enregistrement de paris Ladbrokes ou un mannequin Décathlon.

Nouvelles idées et demandes d’offres

Parmi les designers présents, ils étaient nombreux à imaginer Ecoplast en fournisseur possible de projets en cours ou de nouvelles idées à venir. Luc Bossuyt, par exemple, est créateur de mobilier urbain en béton et se dit qu’il pourrait prochainement demander offre pour décliner ces meubles pour l’intérieur, en plastique.

Les coques et les bacs des poubelles de tri intelligentes R3D3 sont produites ici.

Nicolas Vincent, de l’agence Ouinicolas, a son disque dur chargé d’idées qu’il serait bon de ressortir. Très actif au sein d’un fablab, il voit aussi en Ecoplast un moyen de mener de nombreux projets jusqu’à la production. Là où le prototypage s’arrête, Ecoplast Technology serait-elle la prochaine étape ?

Thibault Charpentier, pour Wallonie Design

Visite organisée dans le cadre du FEDER.

Quelques chiffres

34 collaborateurs (dont 3 designers)

95% d’exportation

3,6M€ de chiffre d’affaires

75% du chiffre d’affaires lié à l’automobile

20 à 30 projets de design industriel chaque année

Plus d’infos

Smithi Lannoy
Tel. : +32 (0)71 29.76.10
slannoy@ecoplast-technology.eu  
www.ecoplast-technology.eu 

Lire l'article en PDF

Toutes les photos de la visite

Article sur Ecoplast Technology "Trois designers étendent l'horizon d'Ecoplast"

Design Produits
Expos, Salons | Articles divers
Partagez cet article :
FACEBOOK LINKEDIN TWITTER GOOGLE+

VOUS AIMEREZ AUSSI


KIKK Design

Le KIKK festival, ce déroulera du 2 au 4 novembre. Cette année, une nouveauté : le [...]


Quels outils et méthodologies pour développer un produit durable ?

La dernière session du DESIGNER CLUB, organisée le 6 juillet 2017 dernier à Howest, Industrial [...]


Vitrine pour un designer - Prix : 6 000 €

La Biennale Design Textile « Vitrine pour un Designer », présidée par Alain Gilles, a [...]





Rue Paradis, 78
B-4000 Liège
+32 (0)4 229 27 77
info@walloniedesign.be

Wallonie Design,
le trait d’union
entre entreprises
et designers

NEWSLETTER

lire la dernière

recevoir les prochaines

2